John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Trauma et psychose : quelles pistes neurobiologiques ? Volume 86, numéro 6, juin-juillet 2010

Auteurs
Université de Lausanne, Département de psychiatrie CHUV, Clinique de Cery, 1008 Prilly, Switzerland
  • Mots-clés : psychose, schizophrénie, traumatisme psychique, stress, étiologie, facteur de risque, neurobiologie
  • DOI : 10.1684/ipe.2010.0649
  • Page(s) : 505-11
  • Année de parution : 2010

De nombreuses études documentent une corrélation entre la survenue d'un traumatisme au cours de l'enfance ou l'adolescence et le développement d'un trouble psychotique. Les recherches neurobiologiques actuelles mettent en lumière des mécanismes susceptibles d'expliquer ce lien en examinant d'une part l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien impliqué dans la réaction au stress, d'autre part l'interaction entre le polymorphisme de certains gènes et les facteurs de stress externes. Ces éléments contribuent à une cascade neuroendocrine et une altération du métabolisme dopaminergique. En revanche, le lien de causalité n'est pas établi, donnant lieu à différentes modélisations du concept stress-diathèse.