John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Le rétablissement du soi dans la schizophrénie Volume 88, numéro 4, Avril 2012

Auteurs
Doctorante, université Paris-VIII, laboratoire de psychopathologie et neuropsychologie, 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex, France, Psychologue, Fédération de psychiatrie de Pontoise, hôpital de jour François-Villon, 10, rue de l’Éclipse, 95800 Cergy-Saint-Christophe, France, Maître de conférences en psychologie, directrice de l’UFR de psychologie de l’université Paris-VIII, université Paris-VIII, laboratoire de psychopathologie et neuropsychologie, 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex, France, Praticien hospitalier, Fédération de psychiatrie de Pontoise, hôpital de jour François-Villon, 10, rue de l’Éclipse, 95800 Cergy-Saint-Christophe, France, Praticien hospitalier, chef de service, Fédération de psychiatrie de Pontoise, hôpital de jour François-Villon, 10, rue de l’Éclipse, 95800 Cergy-Saint-Christophe, France, Professeur de psychologie, directeur du laboratoire de psychopathologie et de neuropsychologie, université Paris-VIII, 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex, France

Les avancées médicales et psychosociales dans la prise en charge de la schizophrénie ainsi que la place grandissante accordée aux mouvements d’usagers ont profondément modifié les conceptions évolutives du trouble schizophrénique. La notion de rétablissement en constitue le paradigme le plus récent. Nous proposons de développer une réflexion théoricoclinique autour de la conception processuelle du rétablissement qui met en lumière, au travers d’études qualitatives, le vécu subjectif de la maladie et de son évolution. Nous tentons de dégager une meilleure compréhension des processus de remaniements identitaires propres au rétablissement dans la schizophrénie. Nous en déclinons deux modalités : le rapport au trouble et le rapport à soi que nous illustrons par les propos de patients issus d’entretiens cliniques. Enfin, nous envisageons les implications cliniques de ces éléments de compréhension.