JLE

L'Information Psychiatrique

MENU

L’autisme au Québec (2004-2014) : politiques, mythes et pratiques Volume 92, numéro 1, Janvier 2016

Auteur
Chercheur au Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3), Inserm U988, CNRS UMR 8211, EHESS
Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères 75270 Paris cedex 06, France
* Tirés à parts

L’exemple de l’autisme a été choisi pour aborder la question du décalage entre les rapports officiels qui décrivent un système de soins intégrés au Québec et les observations de terrains. L’analyse des rapports officiels, des observations ethnographiques dans un hôpital de Montréal, des entretiens avec les professionnels, les familles et les représentants d’associations de parents ont permis d’identifier de grandes transformations au début des années 2000, dans le sens d’une volonté d’offrir plus de services aux familles. Cependant, des changements de direction, de personnels et d’objectifs ont eu pour conséquence une diminution d’offres de services moins de dix ans plus tard. Cet article a pour objectif d’analyser les politiques et les pratiques d’intervention en autisme et de les replacer dans le contexte plus général des réformes du système de santé québécois.