John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

L’activité des hôpitaux de jour en psychiatrie : description et analyse. Résultats d’une enquête dans les hôpitaux de jour associatifs d’Ile-de-France Volume 90, numéro 4, Avril 2014

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8
  • Figure 9
Auteurs
1 Responsable du département d’information médicale, Association des services inter associatifs (ASIA), 6, rue de l’Asile Popincourt, 75011 Paris, France
2 Responsable du département d’information médicale, ASM13, 11, rue Albert-Bayet, 75013 Paris, France
3 Médecin directeur général, Société parisienne d’aide à la santé mentale, 31, rue de Liège, 75008 Paris, France
* Tirés à part

Une étude de la fréquentation des hôpitaux de jour psychiatriques de statut associatif a été conduite en Île-de-France sous l’égide de la FEHAP et de l’URIOPSS Île de France du 18 octobre au 1 décembre 2010. Elle inclut 823 patients et porte sur les modes et la variabilité de la fréquentation programmée, la comparaison entre les journées prévues et réalisées, par type d’établissement et par profil de patient. Elle décrit les différents motifs d’absence. Elle montre que la quantification de l’activité selon les règles du RIM-P ou de la facturation ne permet nullement de décrire le travail de soins effectué : les programmes de fréquentation sont adaptés aux besoins de chaque patient et la prise en compte de l’absentéisme fait partie des soins. Limiter la comptabilisation aux journées de présence effective des patients aura vraisemblablement pour effet de restreindre l’accès des hôpitaux de jour aux patients les plus compliants et d’écarter les cas les plus complexes. Seules l’étude des projets thérapeutiques des établissements et celle des parcours effectifs des personnes dans la durée permettront une planification par territoire adaptée aux besoins des patients.