John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

La thérapie par la réalité virtuelle dans la prise en charge des troubles anxieux Volume 93, numéro 8, Octobre 2017

Auteurs
1 Service de psychiatrie adulte, Hôpital La Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France
2 PRISME-Réalité virtuelle ICM-A- IHU, UPMC UMR S975, Inserm U1127 / CNRS UMR 7225, Social and Affective Neuroscience (SAN) Team, Paris, France
* Correspondance
  • Mots-clés : thérapie par exposition à la réalité virtuelle, anxiété, virtualité, thérapie comportementale et cognitive
  • DOI : 10.1684/ipe.2017.1688
  • Page(s) : 660-3
  • Année de parution : 2017

La réalité virtuelle correspond à une définition bien précise reposant sur la notion d’interaction sensori-motrice avec l’environnement virtuel en trois dimensions, ce qui suppose donc que l’utilisateur peut se déplacer dans les mondes créés numériquement. Dans les troubles anxieux, cette technologie est utilisée comme modalité d’exposition selon le cadre théorique de la thérapie cognitivo-comportementale. D’après de nombreuses publications dont des méta-analyses, la thérapie par réalité virtuelle est au moins aussi efficace que l’exposition en réalité dans le traitement des phobies spécifiques, du trouble panique avec agoraphobie, de l’état de stress post-traumatique et de la phobie sociale. Un phénomène fondamental lors de l’immersion en réalité virtuelle est la présence, traditionnellement définie comme la sensation subjective « d’être là » dans l’environnement virtuel. Cette notion nous amène à considérer la thérapie par réalité virtuelle, au-delà du concept d’exposition, comme une thérapie embodied.