John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

La clinique psychiatrique de l’adolescent suicidaire repéré à haut potentiel intellectuel Volume 94, numéro 1, Janvier 2018

Auteurs
1 Médecin psychiatre, PH, responsable de l’unité pour adolescents, Centre hospitalier de Rouffach, 27 rue du IVe RSM 68250 Rouffach France
2 Psychologue clinicien, Unité pour adolescents, CH de Rouffach
3 Neuropsychologue, pôle 8-9, CH de Rouffach
* Correspondance
  • Mots-clés : évaluation, risque suicidaire, enfant surdoué, adolescent, pédopsychiatrie, souffrance psychique, émotion
  • DOI : 10.1684/ipe.2018.1742
  • Page(s) : 53-7
  • Année de parution : 2018

Les enfants repérés à haut potentiel intellectuel (HPI) se caractérisent par une hypersensibilité émotionnelle dans les interactions avec les autres, ont généralement une faible estime de soi, un sentiment d’être décalé par rapport à leur environnement. Souvent, ils imposent d’emblée une distance relationnelle dans une démarche de défense par la cognition et semblent passer toute émergence émotionnelle par le filtre du rationnel. Leur souffrance est teintée de lucidité douloureuse.

À partir d’une histoire clinique, les objectifs de ce travail sont d’aborder différents aspects de la clinique psychiatrique de l’adolescent suicidaire repéré à haut potentiel intellectuel.