John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

L'enfant au cœur des violences conjugales Volume 86, numéro 10, décembre 2010

Auteurs
Psychologue clinicien et psychothérapeute, Équipe SOS enfants-famille, Service de psychiatrie infanto-juvénile, Cliniques universitaires Saint-Luc, avenue Hippocrate, 10/bte 2090 – B-1200 Bruxelles, Psychiatre infanto-juvénile, Université catholique de Louvain ; Service de psychiatrie infanto-juvénile, Cliniques universitaires Saint-Luc, avenue Hippocrate, 10/Bte 2090 – B 1200 Bruxelles
  • Mots-clés : violence conjugale, maltraitance, stress, traumatisme psychique, développement de l'enfant, prise en charge, enfant, conflit de loyauté
  • DOI : 10.1684/ipe.2010.0697
  • Page(s) : 839-47
  • Année de parution : 2010

La violence conjugale représente un facteur de stress chronique pour l'enfant, aux répercussions multiples tant sur le plan somatique que psychique. En soi, il s'agit bien d'un contexte de maltraitance quand bien même l'enfant n'est pas directement violenté dans son corps. L'article examine les divers impacts possibles sur l'enfant plongé au cœur de ce traumatisme familial, en montrant entre autres, les effets du stress sur le développement. Est ensuite abordé le conflit de loyauté ; l'accent est mis sur les conséquences qui apparaissent comme caractéristiques. Les auteurs évoquent aussi les multiples facteurs qui vont influencer la manière dont l'enfant va réagir à la violence conjugale. Enfin, la prise en charge est considérée à la lumière de quelques traits thérapeutiques susceptibles d'accompagner avec pertinence l'enfant et sa famille.