JLE

L'Information Psychiatrique

MENU

Épilepsie induite par la clozapine : à propos d’un cas Volume 98, numéro 8, Octobre 2022

Illustrations


Auteurs
1 Service de psychiatrie, Hôpital de santé mentale, CHU Mohammed VI Oujda, Maroc
2 Médecin résidente en psychiatrie
3 Psychiatre
4 Professeur agrégé en psychiatrie
Correspondance : W. El Bouchalli

La schizophrénie résistante au traitement se définit par l’absence ou l’insuffisance de réponse à deux séquences de traitement antipsychotiques à une posologie et une durée suffisantes dont le traitement de référence est la clozapine, cette dernière possède des propriétés anti-agressives et anti-impulsives et réduit le risque de dyskinésies tardives.

Cependant, elle reste sous-prescrite à cause des effets indésirables comme la sédation, constipation et le syndrome malin des neuroleptiques ainsi que les effets secondaires neurologiques, notamment les crises épileptiques. Nous allons rapporter le cas d’une épilepsie induite par la clozapine chez un patient suivi pour schizophrénie résistante.