John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Entre utopies et dystopies, les transformations contemporaines de la psychiatrie Volume 93, numéro 3, Mars 2017

Auteur
Association Santé mentale du XIIIe (ASM 13), 11 rue Albert Bayet, 75013 Paris, France
* Correspondance
  • Mots-clés : pédopsychiatrie, histoire de la psychiatrie, évolution, prise en charge, sociologie, épistémologie, autisme infantile
  • DOI : 10.1684/ipe.2017.1607
  • Page(s) : 177-84
  • Année de parution : 2017

Décrire les transformations contemporaines de la psychiatrie oblige à emprunter les méthodes de plusieurs disciplines. Il faut décrire la psychiatrie dans son mouvement scientifique pour montrer le progrès des connaissances et du savoir avec l’aide de l’épistémologie et de l’histoire des sciences. Il faut décrire l’évolution des pratiques et des savoir-faire en comptant sur la sociologie et sur l’analyse des organisations et du travail. La dimension sociale de la psychiatrie en fait un objet pour les sciences politiques, sociales et humaines. La notion sociologique de champ est utile pour décrire les variations du périmètre de la psychiatrie. Le changement de regard que produit celle-ci se traduit par des changements dans les conceptions anthropologiques de l’homme, de l’humain, de la maladie et du destin.

Mais l’objet de la psychiatrie n’est pas neutre. L’homme dans sa souffrance agit les autres et sa souffrance a des effets. L’humanité de tous est engagée dans la souffrance de chacun et l’humain en est transformé. L’attente vis-à-vis de la psychiatrie est éperdue. La déception serait la règle, sans les utopies et dystopies, qui abondent en psychiatrie, et manifestent la tension créatrice d’un corps social cherchant à échapper aux irréductibles contradictions de l’existence humaine dans ses avatars les plus dramatiques.