John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

Elements for a history of the Ganser syndrome : how hysteria became schizophrenia Volume 79, numéro 4, Avril 2003

Auteurs
EA 2242, université Rennes II, 6 av. Gaston Berger, 35000 Rennes Cedex. 9 bis rue Michel-Chasles, 75012 Paris. 7, rue de Penhoët, 35000 Rennes et 38, rue du Taur, 31000, Toulouse, Laboratoire de psychopathologie psychanalytique, EA 2242, Rennes II.
  • Mots-clés : syndrome de Ganser, hystérie, schizophrénie.
  • Page(s) : 325-34
  • Année de parution : 2003

Ganser fit deux conférences sur une forme d’hystérie. Il rejette l’idée de simulation et soutient la notion d’hystérie crépusculaire ; autrement dit le sujet conscient cohabite avec le sujet de l’inconscient. Ganser est un théoricien de l’état de rêve en tant que phénomène non psychotique. Son travail n’a jamais rencontré de critique digne de ce nom. Bleuler et Jung en seront les premiers fossoyeurs ; le DSM va compléter le triste travail de falsification... Ici les auteurs tentent de réfuter les couches d’approximation qui entourent ce petit syndrome.