John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

De l'eau et des neurones… IRM de diffusion, cartographie cérébrale et brèves perspectives psychiatriques Volume 86, numéro 6, juin-juillet 2010

Auteurs
Service de psychiatrie générale, Département de psychiatrie CHUV, Clinique de Cery, 1008 Prilly, Switzerland, Centre de neurosciences psychiatriques, Département de psychiatrie CHUV, Clinique de Cery, 1008 Prilly, Switzerland, Département de radiologie CHUV, 1011 Lausanne, Switzerland
  • Mots-clés : imagerie par résonance magnétique, imagerie cérébrale, psychiatrie, schizophrénie, trouble de l'humeur, neurosciences
  • DOI : 10.1684/ipe.2010.0648
  • Page(s) : 493-504
  • Année de parution : 2010

L'anisotropie de diffusion de l'eau dans le tissu nerveux constitue la base physique de l'IRM de diffusion et de la tractographie. La capacité de diffusion de l'eau au sein du tissu nerveux est affectée par l'histoarchitecture sous-jacente. Cela constitue une propriété unique permettant la visualisation de l'orientation des fibres nerveuses et de leur intégrité. Dans cette revue, nous allons d'abord décrire les principes physiques qui sous-tendent l'IRM de diffusion, ainsi que les méthodes d'acquisition et d'analyse, base indispensable pour mieux cerner les possibilités, mais aussi les limites de cette technique dans la recherche actuelle. Nous aborderons ensuite les développements récents et le changement de paradigme qui sont en train de s'opérer dans ce domaine avec l'avènement de la connectomique, qui forge peu à peu un nouveau cadre de réflexion permettant de mieux appréhender le cerveau dans toute sa complexité. L'IRM de diffusion est aussi utilisée comme outils de recherche en psychiatrie. Ses applications à la schizophrénie et aux troubles de l'humeur seront présentées à titre illustratif. L'articulation de ces techniques avec le champ de la psychiatrie clinique représente sans aucun doute un enjeu important.