John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Comment peut-on être mouvant dans un monde dont la crise est sans fin ? Volume 95, numéro 6, Juin-Juillet 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
Auteurs
1 PU-PH, Solaris, AP-HM, AMU, CHU Sainte-Marguerite, 270 Bd de Sainte-Marguerite 13008 Marseille, France
2 CCA, Service Pr Naudin, CHU Sainte-Marguerite, Marseille
3 PH, Service Pr Naudin, Marseille
4 PH, Equipe MARSS, APHM, AMU, Association JUST, Service Pr Naudin, Marseille
5 Anthropologue, Equipe MARSS, Service Pr Naudin
6 MCU-PH, Service Pr Naudin, CHU Sainte-Marguerite, Marseille
* Correspondance
  • Mots-clés : équipe mobile, psychiatrie, équipe pluridisciplinaire, phénoménologie, temps
  • DOI : 10.1684/ipe.2019.1967
  • Page(s) : 379-85
  • Année de parution : 2019

Le dispositif des équipes mobiles (de crise ou de précarité) peut être questionné, en tant que réalité de travail, à partir de son insertion dans le monde vécu – le « Lebenswelt » d’Husserl. Ce dispositif est censé faciliter la rencontre par le déplacement d’une équipe, pluridisciplinaire, vers les gens qu’elle est appelée à aider et soigner. Mais il est facile de montrer que ce déplacement, qui définit la mobilité d’un point de vue strictement empirique et présuppose des outils et des acteurs circulants, se produit bien plus dans les têtes de chacun des acteurs, par leur interaction, que simplement dans le monde réel. La pluridisciplinarité des acteurs implique des actions à des niveaux d’échelles parfois incommensurables. Le croisement des disciplines sur le terrain, autrement dit la transdisciplinarité, à la fois professionnelle et scientifique, au travers de la recherche-action, favorise la mobilité et la circulation des idées, déplace les limites et les normes, favorise la reprise par la fusion des horizons.