John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Ce que Mary Barnes nous enseigne de la pair aidance Volume 94, numéro 7, Août-Septembre 2018

Auteur
Psychologue clinicienne, docteure
en psychologie, chercheure associée
Lapcos (Laboratoire d’anthropologie
et de psychologie cliniques, cognitives et sociales, EA7278), Université Côte d’Azur, Campus Saint Jean d’Angely / SJA3 / MSHS Sud-Est,
24, avenue des diables bleus,
06357 Nice cedex 4, France
* Correspondance
  • Mots-clés : accompagnement, souffrance psychique, antipsychiatrie, pair aidant, relation soignant soigné, savoir, Mary Barnes, Angleterre
  • DOI : 10.1684/ipe.2018.1842
  • Page(s) : 557-62
  • Année de parution : 2018

Cet article mobilise les pratiques contemporaines de pair aidance à partir de l’enseignement issu de la trajectoire de Mary Barnes [1923-2001], personnalité phare de l’antipsychiatrie anglaise. Son parcours rappelle la fonction essentielle de l’accompagnement par un autre lorsqu’il est question de souffrance psychique. Il éclaire en outre les glissements de terrain relatifs au savoir et à la volonté de comprendre, questions qui concernent aussi bien les professionnels du soin que les « experts d’expérience ». Cette réflexion souligne quelques enjeux épistémologiques et cliniques liés au terme « pair », qui met en tension les dimensions du même et du différent, pour finalement interroger la pair aidance comme position à habiter, trajectoire à inventer.