John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Akhénaton : pharaon rêveur et passionné Volume 86, numéro 7, septembre 2010

Auteur
IME Le Marais, 8, rue Traversière, 85300 Challans ; IME Les Terres Noires, route de Mouilleron, 85000 La Roche-sur-Yon

Le pharaon Aménophis IV (XIV e siècle avant J.-C.) monte sur le trône à l'âge de seize ans. Son règne est un bouleversement. Il change de nom et devient Akhénaton, mettant ainsi le dieu Aton au tout premier rang, rejetant vigoureusement le nom de son père, son dieu Amon et les multiples dieux égyptiens. Il fait effacer le nom du dieu Amon partout où il se trouve, et consacre Aton comme dieu unique et universel. La religion d'Akhénaton est souvent considérée comme étant le premier monothéisme. On propose ici une relecture du texte de Karl Abraham (1912) consacré au pharaon, au sujet duquel l'auteur diagnostique une névrose. Avec l'appui des découvertes les plus récentes, nous reprendrons un à un les arguments d'Abraham, qui au final nous conduiront sur la piste de l'idéalisme passionné (M. Dide).