John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Surcharges en fer non hémochromatosiques Volume 7, numéro 2, Mars - Avril 2000

Auteurs
Clinique des maladies du foie et Inserm U. 49, CHU Pontchaillou, 35033 Rennes Cedex.
  • Mots-clés : fer
  • Page(s) : 103-8
  • Année de parution : 2000

Les surcharges en fer non hémochromatosiques recouvrent différents troubles héréditaires du métabolisme du fer non marqués par une homozygotie HFE-C282Y (surcharges néonatales, hémochromatose juvénile et acéruléoplasminémie héréditaire) et des surcharges acquises dites secondaires parmi lesquelles s’individualisent par leur fréquence l’hépatosidérose dysmétabolique, les surcharges associées aux maladies chroniques du foie (dont la cirrhose quelle qu’en soit la cause) et les maladies hématologiques (porphyrie cutanée tardive et dysérythropoïèses). Il est possible que les mutations HFE (C282Y à l’état hétérozygote et H63D à l’état hétéro- ou homozygote) en modulent l’expression.