John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Quel avenir pour la mitochondrie ? Volume 10, numéro 1, Janvier - Février 2003

Auteurs
UMR CNRS 5018 IFR31, CHU Rangueil, 1, avenue Poulhès, 31045 Toulouse

La mitochondrie a été beaucoup étudiée pour son rôle majeur dans le métabolisme énergétique [1, 2]. Ces études l'ont consacrée comme une telle évidence biologique qu'elle fut oubliée par beaucoup pour n'être étudiée que par des spécialistes dont des bioénergéticiens. C'est ainsi que la majorité d'entre nous considère cet organite comme un " organite de ménage " sans grande subtilité qui ne mérite pas d'études spécifiques car son fonctionnement et son importance sont identiques dans la majorité des types cellulaires. En fait, des découvertes récentes sur sa génétique, son implication dans l'apoptose, l'importance des espèces radicalaires mitochondriales dérivées de l'oxygène, ainsi que l'identification de nouvelles protéines découplantes ont relancé de manière considérable son étude. Cet article a pour objectif, après avoir présenté généralement la mitochondrie, de reprendre plus particulièrement les deux derniers points.