John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Prise en charge des corps étrangers du tractus digestif supérieur Volume 8, numéro 3, Mai - Juin 2001

Auteurs
Service de gastroentérologie et d'hépatologie, Hôtel-Dieu, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes Cedex 1.
  • Mots-clés : corps étrangers, œsophage, estomac.
  • Page(s) : 179-87
  • Année de parution : 2001

La fréquence des ingestions de corps étrangers (CE) diminue notamment chez l'enfant en raison des mesures de sécurité instaurées dans la fabrication des jouets. Elle survient aux deux extrêmes de la vie. Le type de CE varie avec l'âge. Les pièces de monnaie représentent les deux tiers des CE de l'enfant et les aliments les deux tiers des CE de l'adulte. L'interrogatoire et la symptomatologie orientent le diagnostic mais des symptômes ORL ou respiratoires, parfois isolés, sont révélateurs chez un tiers des enfants. Les complications sont rares mais graves (perforation œsophagienne surtout). Un bilan radiologique simple doit être systématique pour localiser le CE ou rechercher une complication. Les CE gastriques passent le plus souvent spontanément, mais les CE œsophagiens nécessitent une extraction urgente. L'endoscopie avec un fibroscope souple, souvent sans anesthésie, représente l'examen diagnostique et thérapeutique de choix. Sa morbidité et sa mortalité sont presque nulles lorsque l'extraction est réalisée par un opérateur expérimenté. Les matériels d'extraction des CE et de protection de la muqueuse œsophagienne sont variés et souvent ingénieux. Le matériel minimum nécessaire à un service d'endoscopie et ses indications dans la prise en charge des CE spécifiques seront détaillés. Les extractions de prothèses œsophagiennes ne seront pas abordées dans cette mini-revue.