John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Prise en charge de la dysplasie au cours des MICI Volume 15, numéro 4, Juillet-Août 2008

Auteurs
Service d’Hépato-Gastroentérologie, Centre Hospitalier Lyon Sud, 69495 Pierre Bénite
  • Mots-clés : cancer colorectal, dysplasie, muqueuse colique, proctocolectomie, polypectomie
  • DOI : 10.1684/hpg.2008.0234
  • Page(s) : 315-20
  • Année de parution : 2008

Compte tenu de la difficulté et des conséquences du diagnostic de dysplasie, toute dysplasie qu’elle soit de bas grade, de haut grade ou incertaine doit être confirmée par un second anatomopathologiste. La découverte d’une dysplasie de haut grade sur une muqueuse colique plane ou apparemment plane en coloscopie conventionnelle doit conduire à pratiquer une proctocolectomie. La conduite à tenir en cas de découverte d’une dysplasie de bas grade sur une muqueuse colique plane ou apparemment plane reste controversée, certains préconisant une proctocolectomie, d’autres une surveillance endoscopique rapprochée.Après polypectomie ou biopsies, en cas de constatation d’une dysplasie sur une lésion surélevée pédiculée ou sessile siégeant dans une zone non atteinte macroscopiquement et histologiquement par la colite, la lésion doit être considérée comme un adénome sporadique ne nécessitant que la surveillance habituelle de ce type de lésion. Lorsque la lésion polypoïde siège dans une zone atteinte ou préalablement atteinte par la colite, et si elle ressemble à un polype sporadique, une polypectomie est suffisante à condition que la lésion soit un simple adénome et ait été enlevée totalement ou puisse l’être ultérieurement, qu’il n’y ait pas de dysplasie à la base du polype, ni d’autres zones dysplasiques dans le côlon, que ce dernier puisse être surveillé facilement et pour certains que le patient soit âgé de plus de 40 ans. Enfin, si la lésion dysplasique ne ressemble pas un polype adénomateux banal et si on trouve aussi de la dysplasie au pourtour de la lésion ou à distance sur le côlon, la lésion doit être considérée comme une DALM et nécessite la réalisation d’une proctocolectomie.