John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

Mise au point sur la rectocèle Volume 14, numéro 5, Septembre-Octobre 2007

Illustrations

Ouvrir l'onglet

  • Auteur(s) : Béatrice Vinson-Bonnet , Service de chirurgie viscérale, Centre hospitalier Poissy Saint-Germain, 10 rue Du Champ Gaillard, BP 3082 78303 Poissy cedex
  • Mots-clés : rectocèle, prolapsus génital, prolapsus rectal interne, entérocèle, défécographie
  • Page(s) : 359-66
  • DOI : 10.1684/hpg.2007.0121
  • Année de parution : 2007

La rectocèle antérieure de la femme est fréquente et le plus souvent asymptomatique. Cette déformation anatomique s’intègre aux anomalies de la stature pelvienne postérieure rendant ses manifestations cliniques peu spécifiques. La rectocèle devient gênante lorsque son volume engendre une procidence vaginale postérieure et des difficultés d’évacuation rectale. L’analyse clinique permet de différencier une étiopathogénie prédominante entre une rectocèle de pulsion par anchronisme abdomino-pelvien et une rectocèle par affaissement par altération tissulaire de la colonne vaginale postérieure, le plus souvent postobstétricale. Le traitement médical de la constipation terminale est un préalable à une éventuelle prise en charge chirurgicale. Le choix d’une technique opératoire est guidé par des examens morphologiques et fonctionnels ciblés et peut justifier une approche multidisciplinaire.