John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

L’œsophagite à éosinophiles : diagnostic, exploration et prise en charge. Quelles différences chez l’adulte et l’enfant ? Volume 24, numéro 3, Mars 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 Hospices Civils de Lyon,
Hôpital Femme-Mère-Enfants de Lyon,
service de gastroentérologie,
hépatologie et nutrition pédiatrique,
59 boulevard Pinel,
69677 Bron cedex,
France ; Université Claude Bernard Lyon 1,
Lyon,
France
2 Hospices Civils de Lyon,
Hôpital Lyon-Sud,
service d’hépato-gastroentérologie,
Pierre-Bénite ; Université Claude Bernard Lyon 1,
Lyon,
France,
INSERM U1111,
CIRI,
Lyon,
France
3 Hospices Civils de Lyon,
Hôpital Edouard Herriot,
Lyon,
service d’explorations fonctionnelles digestives ; Université Claude Bernard Lyon 1,
Lyon,
France
* Tirés à part

L’œsophagite à éosinophiles (OeE) est secondaire à une infiltration chronique et intense de la muqueuse œsophagienne par des polynucléaires éosinophiles (PNEo) (> 15 éosinophiles/champs, grossissement 400). Cet excès de PNEo dans l’œsophage résulte d’une réponse anormale à un allergène le plus souvent alimentaire. L’OeE est rare et touche essentiellement l’enfant et l’adulte jeune, majoritairement de sexe masculin (75 %) avec des antécédents allergiques. Elle doit être évoquée devant toute dysphagie ou impaction alimentaire mais le spectre des manifestations cliniques est polymorphe et inclut des symptômes de reflux gastro-œsophagien résistant au traitement antisécrétoire. Seul l’examen histologique des biopsies œsophagiennes permet de confirmer le diagnostic. Il est nécessaire d’exclure les autres maladies associées à un infiltrat à PNEo au niveau de la muqueuse œsophagienne (maladie cœliaque, maladie de Crohn, gastroentérite à éosinophiles…). Son traitement repose sur l’éviction d’un éventuel allergène mis en cause, associée à une prise en charge médicamenteuse par inhibiteurs de la pompe à protons et par corticoïdes topiques, et en cas de sténose, elle peut parfois nécessiter des manœuvres de dilatation endoscopique.