John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

La transformation kystique des acini : une nouvelle entité Volume 21, numéro 2, Février 2014

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
Auteur
Hôpital Beaujon-Université Paris Diderot, département de radiologie, 100, boulevard du Général Leclerc, 92110 Clichy, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : pancréas, transformation kystique des acini, TIPMP
  • DOI : 10.1684/hpg.2014.0982
  • Page(s) : 119-24
  • Année de parution : 2014

La transformation kystique des acini (TKA) est une entité histologique d’individualisation récente. Sa nature néoplasique ou non néoplasique fait l’objet d’un débat mais son caractère bénin semble acquis, aucun cas de transformation maligne n’ayant été constaté. Elle touche préférentiellement la femme de la quarantaine mais des cas masculins et pédiatriques ont été rapportés. Les lésions sont découvertes de manière fortuite ou à l’occasion de douleurs abdominales, et le plus souvent confondues avec une tumeur intracanalaire papillaire et mucineuse du pancréas (TIPMP) touchant les canaux secondaires. Le diagnostic est alors rétabli lors de l’analyse de la pièce de pancréatectomie. Une connaissance plus fine de l’aspect radiologique permettrait d’évoquer le diagnostic et d’éviter une chirurgie radicale. Dans sa forme la plus typique, il s’agit de formations kystiques intrapancréatiques multiples, sans communication visible avec le canal principal, regroupées en périphérie de la glande et contenant souvent des calcifications. La réalisation d’une biopsie chirurgicale semble encore nécessaire pour confirmer le diagnostic en attendant des études validant les critères d’imagerie ou le développement d’autres méthodes non invasives.