John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

La différence de potentiel œsophagienne : un marqueur de l'intégrité muqueuse Volume 5, numéro 3, Mai - Juin 1998

Auteurs

Les épithéliums tapissant les parois du tube digestif sont le siège d'une différence de potentiel (DDP) transmuqueuse. Dans le tractus digestif, la DDP transmuqueuse est négative du côté luminal. Il existe un profil de DDP caractéristique le long du tractus digestif. La DDP est élevée dans l'estomac et le côlon, plus basse dans l'œsophage et proche de 0 dans l'intestin grêle. La différence des DDP transmuqueuses entre l'intestin et l'estomac, et entre l'estomac et l'œsophage peut être utilisée pour localiser le pylore et la jonction œsogastrique. La mesure de la DDP œsophagienne pendant une manométrie ou une endoscopie permet d'évaluer l'intégrité de la muqueuse. Les lésions tissulaires, néoplasiques ou inflammatoires, s'accompagnent habituellement d'une DDP moins négative. A l'inverse, une DDP anormalement élevée est observée chez les patients qui ont un œsophage de Barrett, et peut aider à identifier endoscopiquement la zone de métaplasie. Chez les patients ayant une œsophagite microscopique (histologique), la DDP montre des valeurs moins négatives qui sont corrélées au degré des lésions de la muqueuse. La normalisation d'une DDP altérée est un paramètre utile pour évaluer l'efficacité d'un traitement. Le développement actuel des électrodes pH-DDP et des enregistreurs portables à mémoire solide peut faire passer les mesures de DDP d'un outil de recherche à une technique de routine utilisable en clinique.