John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Infections opportunistes et maladies inflammatoires chroniques de l’intestin Volume 16, numéro 1, Janvier-Février 2009

Auteurs
Service d’hépatogastroentérologie, CHU de Saint-Étienne, 42055 Saint-Étienne, France

Les taux d’infections opportunistes sont élevés au cours des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Ce type d’infections augmente les taux de morbidité et de mortalité. Les grandes classes de traitement (corticoïdes, immunosuppresseurs – IS –, anti-TNF) augmentent ce risque, surtout en association thérapeutique. Ces infections diverses sont graves et de diagnostic difficile. La prévention doit prendre une place importante dans notre prise en charge. Un bilan préthérapeutique complet permet d’isoler des groupes à risque et de proposer parfois des chimioprophylaxies. Une analyse de l’état vaccinal des patients doit être faite avant tout traitement afin de proposer en fonction, des rappels vaccinaux ou des vaccinations visant des cibles bactériennes spécifiques. Le choix thérapeutique vis-à-vis des MICI devra prendre en compte ces risques infectieux.