John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Histoire naturelle de l'insuffisance pancréatique exocrine Volume 9, numéro 2, Mars - Avril 2002

Auteur
Fédération médico-chirurgicale d'hépato-gastro-entérologie, hôpital Beaujon, AP-HP, 92118 Clichy Cedex.

L'insuffisance pancréatique exocrine (IPE) est une complication quasi inexorable de la pancréatite chronique qui apparaît plus précocement au cours des pancréatites alcooliques qu'au cours des pancréatites non alcooliques. Son apparition est corrélée à celles des calcifications pancréatiques et du diabète. Au cours de la mucoviscidose, son intensité dépend du génotype. Les mutations dites sévères sont associées à une IPE totale dès la naissance. En revanche, les mutations mineures sont associées à un certain degré de « suffisance » sécrétoire. La prise en charge de l'IPE des enfants mucoviscidosiques a contribué largement à l'amélioration de leur pronostic. L'IPE est une complication constante des résections pancréatiques mais aussi des gastrectomies totales. Elle provoque une malabsorption, non seulement des lipides, mais aussi des glucides et des vitamines liposolubles. La recherche et la compensation d'une carence vitaminique doivent être une des préoccupations de la prise en charge des malades ayant une IPE. Le traitement de l'IPE repose sur la prescription des extraits pancréatiques gastro-protégés à une dose adaptée à la masse corporelle et à la correction des symptômes.