John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Dosages pharmacologiques des anti-TNF dans les MICI : Quand les proposer ? Comment analyser les résultats ? Volume 22, numéro 4, Avril 2015

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
Auteurs
CHU de Saint-Étienne, service de Gastroentérologie, 42055 Saint-Étienne, cedex 2, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : taux résiduels d’anti-TNF, anticorps dirigés contre l’anti-TNF, infliximab, adalimumab, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique
  • DOI : 10.1684/hpg.2015.1135
  • Page(s) : 311-8
  • Année de parution : 2015

De nouveaux algorithmes fondés sur les dosages d’anti-TNF et de leurs anticorps ont montré leur intérêt en cas de perte de réponse thérapeutique. L’optimisation préventive sur les taux n’a cependant pas encore prouvé son efficacité. Des données préliminaires ont montré une aide de ces dosages en cas d’indication de désescalade. D’autres facteurs (formes sévères, marqueurs de prédiction) pourraient permettre d’affiner ces algorithmes. Les études préliminaires coût/économie ou coût/efficacité sont favorables à l’utilisation de ces dosages.