John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

Constipation fonctionnelle chronique de l’adulte : quelles nouveautés ? Volume 24, numéro 7, Septembre 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Charles Nicolle, service d’hépato-gastroentérolopie - UMR 1073, 1 rue de Germont, 76031 Rouen Cedex, France
2 Hôpital Charles Nicolle, service de physiologie digestive et urinaire - UMR 1073, 1 rue de Germont, 76031 Rouen Cedex, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : physiopathologie, microbiote, acides biliaires, linaclotide, lubiprostone, algorithmes
  • DOI : 10.1684/hpg.2017.1485
  • Page(s) : 667-77
  • Année de parution : 2017

La constipation chronique est un trouble fonctionnel intestinal fréquent. Les symptômes varient selon les groupes de personnes, pouvant être une insatisfaction lors de la défécation, des selles peu fréquentes (< 3/semaine), des difficultés à exonérer, depuis au moins 6 mois. La nouvelle conférence de consensus redéfinit les critères de ROME IV qui distinguent le syndrome de l’intestin irritable avec constipation (SII-C) de la constipation fonctionnelle. L’objectif de cette mini-revue est de faire une mise au point des avancées physiopathologiques, des nouvelles options thérapeutiques, et la prise en charge de quelques situations spécifiques. Sur le plan physiopathologique, la corrélation entre la composition du microbiote intestinal et la survenue d’une constipation, de même que le rôle laxatif des acides biliaires ont été récemment démontrés. Au niveau thérapeutique, une nouvelle classe médicamenteuse est disponible : les sécrétagogues qui hydratent le contenu luminal à travers la sécrétion de chlore, mais également l’elobixat qui agit en réduisant la réabsorption iléale des acides biliaires, les probiotiques qui modifient la composition du microbiote intestinal et la stimulation des racines sacrées dont l’efficacité reste encore à démontrer. De nouvelles options thérapeutiques sont proposées dans la constipation sous opioïdes : les antagonistes périphériques des récepteurs aux opioïdes.