John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Chimiothérapie (néo)adjuvante des métastases hépatiques de cancer colorectal opérées Volume 19, numéro 2, Février 2012

Auteurs
Hôpital Ambroise Paré, hépato-gastro-entérologie et oncologie digestive, Boulogne Billancourt, 9 avenue Charles de Gaulle, 92100 Boulogne-Billancourt, Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines, Versailles, Hôpital Ambroise Paré, chirurgie digestive et oncologique, Boulogne Billancourt, Hôpital René Huguenin, oncologie médicale, Institut Curie, Saint-Cloud

Les métastases hépatiques (MH) des cancers colorectaux (CCR) sont très fréquentes mais seulement 20 à 30 % sont résécables avec, dans ce cas, une survie prolongée et la possibilité d’une guérison. Leur résection chirurgicale doit être systématiquement discutée en RCP et être réévaluée en cas de réponse à une chimiothérapie d’induction pour celles qui n’étaient pas résécables initialement. Les récidives, en particulier hépatiques, sont fréquentes. La chimiothérapie périopératoire par FOLFOX permet de diminuer le risque de récidive des MH résécables d’emblée mais expose au risque de disparition des lésions qui peut rendre leur résection problématique.