John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Psychological impact of COVID-19 lockdown on staff and residents of nursing and care homes in Belgium and EHPADs France Article à paraître

Auteurs
1 Centre de psychothérapie de Namur, Namur, Belgique
2 Maison médicale de La Plante, Namur, Belgique
3 Faculté de Psychologie, Université catholique de Louvain, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Belgique
4 Département d’anesthésiologie, Université catholique de Louvain, CHU UCL Namur, Yvoir, Belgique
* Correspondence

Plus d’un tiers de l’humanité est actuellement soumis à des mesures de confinement du fait de la pandémie de coronavirus. Le confinement a été instauré dans de nombreux pays pour plusieurs semaines. Les autorités sanitaires sont sur le pied de guerre face à un virus encore mystérieux et pour lequel ils sont amenés à en informer la population tout en étant confronté à beaucoup d’inconnues concernant la COVID-19. Dès lors, qu’en est-il de la santé mentale ? Que peut engendrer une situation de confinement auprès de la population à placer en quarantaine ? Quel impact psychologique ce confinement va-t-il avoir sur nos aînés hébergés en maisons de repos et de soins en Belgique ou en Ehpad en France ? Actuellement, nous n’avons pas encore connaissance d’articles francophones déjà publiés sur les aspects médico-psychologiques liés au coronavirus auprès de la population. Nous allons tenter, au travers de cet article, d’aborder la question médico-psychologique du personnel soignant au sein des maisons de repos et de soins et l’impact psychologique des résidents.