John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

Pertinence de l’échelle G8 pour orienter vers une consultation gériatrique les patients âgés porteurs d’un rétrécissement aortique serré devant bénéficier d’un TAVI Volume 15, numéro 4, Décembre 2017

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Service de gériatrie, Hupifo, AP-HP, Hôpital Sainte Périne, Paris, France
2 Service de gériatrie, Hôpital Xavier Arnozan, CHU Hôpitaux de Bordeaux, Pessac, France
3 Service de cardiologie, Hôpital Haut Lévêque, CHU Hôpitaux de Bordeaux, Pessac, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : G8 ONCODAGE, gériatrie, TAVI (implantation valvulaire aortique par cathéter), rétrécissement aortique, évaluation gériatrique standardisée
  • DOI : 10.1684/pnv.2017.0697
  • Page(s) : 357-63
  • Année de parution : 2017

La prise en charge du rétrécissement aortique (RA) est en passe de devenir un enjeu de santé publique majeur. Chez les sujets âgés fragiles ou présentant une contre-indication au traitement de référence (chirurgie de remplacement valvulaire aortique), le TAVI (transcatheter aortic valve implantation) est une option fréquemment envisagée. Orienter les sujets âgés vers la prise en charge la plus adaptée à son état de santé peut s’avérer compliqué pour les équipes de cardiologie interventionnelle. L’échelle G8 est un outil de dépistage de la fragilité des sujets âgés, validée en oncogériatrie. Nous avons étudié la sensibilité et la spécificité de l’utilisation de l’échelle G8 par l’équipe de cardiologie par rapport à une évaluation gériatrique standardisée (EGS) réalisée par un gériatre.