John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Outils d’évaluation de l’observance de la personne âgée : vers la construction d’une nouvelle échelle Volume 12, numéro 2, Juin 2014

Auteurs
1 Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire, Nantes, France
2 Département de médecine interne, Centre hospitalo-universitaire, Angers, France
3 Pôle hospitalo-universitaire de gérontologie clinique, Centre hospitalo-universitaire, Nantes, France
* Tirés à part

Introduction : La non-observance médicamenteuse se définit comme la non-conformité de la prise du traitement à la prescription médicale. Les spécificités de la personne âgée représentent des facteurs de risque de non-observance. L’objectif de ce travail est d’étudier la pertinence des principales échelles publiées pour des patients âgés. Méthode : Les principales échelles d’évaluation de l’observance médicamenteuse ont été analysées pour leur validation et leur adaptation aux personnes âgées. Résultats : Huit échelles différentes sont distinguées. La validation concerne le traitement antihypertenseur pour 5 d’entre elles. Aucune ne concerne des sujets de 75 ans et plus. Quatre aspects sont nécessaires à la constitution d’une échelle : connaissance du traitement et de la maladie, perception de l’efficacité et de la tolérance du traitement, obtention du traitement et administration. Une utilisation chez la personne âgée demande que soit pris en compte le lieu de vie, l’aptitude cognitive du patient, les aidants naturels et professionnels. Conclusion : La validation des échelles existantes est faible et les particularités de l’observance chez la personne âgée ne sont pas prises en compte. La construction et la validation d’une échelle d’évaluation de l’observance adaptée à la personne âgée est justifiée.