John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Modalités d’hospitalisations en urgence des sujets âgés hébergés en établissements pour personnes âgées dépendantes Volume 9, numéro 4, Décembre 2011

Auteurs
Service de médecine polyvalente gériatrique, CHU de Nantes, Service de médecine gériatrique, CH de Cholet, Service de gériatrie, CH de Saint-Nazaire

Parmi les sujets hospitalisés aux urgences, ceux provenant d’un EHPAD représentent de 9 à 37 %, selon les études. L’objectif de cette étude est de préciser les conditions pratiques de décision et de réalisation d’un départ en urgence d’un EHPAD vers un établissement de santé.

Il s’agit d’une étude longitudinale prospective et descriptive des hospitalisations en urgence des sujets âgés en EHPAD sur une durée de six mois, à partir de onze EHPAD.

Les patients hospitalisés en urgence sont âgés (86,7 ± 7,3 ans), et pour plus de 80 % des cas ce sont des femmes, veuves et dépendantes (en moyenne GIR 3). Les motifs principaux de recours en urgence sont les chutes dans près d’un tiers des cas et une décompensation cardio-pulmonaire (27 %). L’alerte est donnée principalement par les infirmières et les aides-soignantes (60 %). La décision est médicale dans plus de 80 % des cas, mais uniquement sur avis téléphonique dans 24,4 % des cas. Après leur passage en hospitalisation, plus de 85 % des résidents reviennent directement dans leur établissement d’origine et 10 % décèdent pendant leur séjour hospitalier.

Les modalités d’hospitalisation en urgence des résidents d’EHPAD doivent être améliorées car les EHPAD font partie intégrante de la filière gériatrique.