John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

L’écosystème buccal chez le patient âgé Volume 11, numéro 2, Juin 2013

Auteurs
Unité de soins de longue durée, Pôle de gériatrie, CHU Toulouse Purpan, Hôpital Garonne, Toulouse

La bouche est une cavité naturelle complexe qui forme le segment initial du tube digestif. Elle est un acteur essentiel des fonctions vitales que sont la nutrition, le langage et la communication. L’ensemble de la bouche (dents, parodonte, muqueuses, langue) est constamment hydraté et lubrifié par la salive. À tout âge, un équilibre s’établit entre la prolifération bactérienne, le flux salivaire et la réponse tissulaire : c’est l’écosystème buccal. La régulation de cet écosystème participe à la protection du complexe buccal contre les pathologies inflammatoires et infectieuses courantes (caries, gingivites, parodontopathies, candidoses). Chez les patients âgés, la modification du flux salivaire, l’apparition de pathologies spécifiques (caries radiculaires, absence de dents, parodontopathies…), les conditions locales (présence de prothèses amovibles), le développement de pathologies générales telles que le diabète, l’hypertension, la baisse des défenses immunitaires, la négligence de l’hygiène quotidienne sont autant d’éléments qui vont déséquilibrer l’écosystème buccal, favoriser la formation du biofilm (plaque bactérienne) et fragiliser les tissus bucco-dentaires. Le maintien de cet écosystème est essentiel pour le patient âgé : il lui permet de s’alimenter dans de bonnes conditions et ainsi prévenir les risques de dénutrition. Les auteurs décrivent la physiopathologie buccale (flore buccale, sécrétion salivaire) et les stratégies à adopter pour préserver l’équilibre buccal chez le patient âgé.