John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

L’attachement chez le sujet âgé Volume 15, numéro 1, Mars 2017

Auteurs
1 Unité mobile de psychiatrie du sujet âgé, Paris, France
2 Pôle psychiatrique du 7e arrondissement, Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris, France
* Tirés à part

L’avancée en âge fait partie de ces moments de transition que l’être humain doit savoir négocier. Ce passage est également susceptible de générer une crise dans l’existence de l’individu, car il apporte son lot de vulnérabilités et de renoncements qui vont perturber la sécurité interne du sujet. Ces remaniements sont source de stress et vont fortement activer ce qu’on appelle le système d’attachement, un mécanisme de régulation interpersonnelle permettant d’exprimer de façon adaptée les attentes et les besoins relationnels envers une figure d’attachement, une personne soutenante, capable de garantir une disponibilité suffisante, en mesure de porter une attention toute particulière. Dès lors, pour résoudre cette crise liée au vieillissement, il sera nécessaire de soutenir le sujet en difficulté pour favoriser un réaménagement au niveau de ses liens d’attachement. De nombreux travaux reconnaissent l’intérêt de la théorie d’attachement pour comprendre cette transition vers le grand âge, mais sans aller jusqu’à proposer un cadre conceptuel. Cet article vise justement à faire part de ces études, illustrées de notre expérience clinique, afin de mieux comprendre les spécificités du sujet âgé en termes d’attachement, et ainsi mieux les intégrer à un modèle de prise en charge thérapeutique pour cette population.