John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

La capacité de prospection épisodique dans le vieillissement cognitif normal et pathologique Volume 14, numéro 1, Mars 2016

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
Auteurs
1 Institut de psychologie, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, France
2 Inserm UMR 894, Centre de psychiatrie et neurosciences, Laboratoire mémoire et cognition, Paris, France
3 IDEX Dynamique du Vieillir, Sorbonne Paris Cité, Université Paris Diderot, France
4 Institut Universitaire de France, Paris, France
* Tirés à part

Les recherches de cette dernière décennie témoignent de l’intérêt croissant pour la capacité de l’individu à se projeter dans le futur et à imaginer/prévoir des évènements dans un futur personnel. Différentes théories ont été proposées pour essayer d’expliquer les mécanismes cognitifs sous-jacents à cette capacité. Dans cet article, nous nous intéressons à la capacité de prospection épisodique dans le vieillissement cognitif normal et pathologique en particulier dans la maladie d’Alzheimer et la démence sémantique. Nous discuterons ensuite le rôle des représentations sémantiques personnelles en fonction de la distance temporelle dans la projection épisodique en proposant un nouveau modèle (TEDIFT) qui postule l’intervention de deux processus, la continuité phénoménologique ou la continuité sémantique en fonction de la distance temporelle de prospection ou de récupération.