John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

Fragilité de la personne âgée : mise au point Volume 15, numéro 2, Juin 2017

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Inserm U1219, Bordeaux, France
2 Isped, Université de Bordeaux, Université de Bordeaux, France
3 Département de gériatrie, Centre Hospitalier Villeneuve-sur-Lot, France
4 Gérontopôle de Toulouse, France
5 Department of Geriatrics, Instituto Nacional de Ciencias Médicas y Nutrición Salvador Zubirán, Mexico City, Mexico
* Tirés à part
  • Mots-clés : fragilité, personnes âgées, santé publique
  • DOI : 10.1684/pnv.2017.0670
  • Page(s) : 127-37
  • Année de parution : 2017

L’identification du syndrome de fragilité chez la personne âgée est un enjeu majeur de santé publique. Ce syndrome est prédicteur d’évènements de santé défavorables (dépendance, entrée en institution, hospitalisations et décès). Le syndrome de fragilité a été largement étudié au cours des dernières années et il représente actuellement une entité utile pour le développement de stratégie de prévention de la dépendance fonctionnelle. Devant l’absence d’un véritable consensus pour la définition de la fragilité, plusieurs outils ont été développés pour repérer les sujets âgés dits fragiles. L’ensemble de ces outils ont en commun la prédiction d’évènements de santé défavorables. Pour ces raisons, nous proposons dans le cadre de ce travail, de faire une mise au point du concept de fragilité chez la personne âgée.