John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Étude de la relation entre composition corporelle et densité minérale osseuse en fonction du niveau d’activité physique, chez des femmes âgées de 75 ans et plus Volume 14, numéro 4, Décembre 2016

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Pôle hospitalo-universitaire de gérontologie clinique, CHU de Nantes, France
2 Unité de biostatistiques et méthodologie, CHU de Rouen, France
* Tirés à part

L’ostéoporose et la sarcopénie sont deux pathologies liées au vieillissement. Elles présentent des facteurs étiologiques et des complications communes. L’activité physique (AP) est reconnue comme un moyen simple et peu coûteux permettant de ralentir l’évolution de ces deux pathologies. Un travail en résistance apporte des bénéfices tant sur la masse osseuse que sur la masse musculaire et améliore ainsi les performances physiques en diminuant le risque de chute et de fractures. L’objectif de notre travail était d’étudier la relation entre masse maigre (MM) et densité minérale osseuse (DMO), en fonction du niveau d’activité physique.