John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Échelle de communication fonctionnelle globale pour patients atteints de maladie neurodégénérative (ECMN) Article à paraître

Auteurs
1 Service de psychologie cognitive et neuropsychologie, Université de Mons, Mons, Belgique
2 Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ), Québec, Canada
3 Département de réadaptation, Université Laval, Québec, Canada
4 Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (CERVO), Québec, Canada
* Tirés à part
  • Mots-clés : maladies neurodégénératives, communication verbale, communication non verbale, analyse qualitative
  • DOI : 10.1684/pnv.2018.0760

Des difficultés de communication sont régulièrement rencontrées par les patients atteints de maladies neurodégénératives. Identifier les stratégies de communication adéquates pour chaque patient via une meilleure compréhension de leurs troubles communicationnels devrait favoriser un maintien de leur autonomie et améliorer leur qualité de vie. Cette étude présente un outil rapide, adapté aux personnes présentant des troubles cognitifs à des stades avancés de la maladie, l’Échelle de communication fonctionnelle globale pour patients atteints de maladie neurodégénérative (ECMN). Deux étapes ont été nécessaires dans le cadre de la création de l’échelle. La première a permis le développement d’un outil visant l’observation des capacités communicationnelles durant une situation d’interaction naturelle et l’analyse de la communication selon diverses modalités (production, reconnaissance et compréhension d’actes langagiers oraux, écrits et gestuels, ainsi que des chiffres, à divers degrés de complexité). La seconde a permis de mesurer la validité de contenu et de critère du test, de même que sa fidélité inter-juges. La version finale de l’outil comporte deux grilles, un guide de l’examinateur et un cahier du patient. L’ECMN permet de combler un besoin clinique, offrant aux cliniciens une description des compétences communicationnelles d’un patient et l’opportunité de recommander les stratégies à utiliser par l’entourage.