JLE

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Dépression du sujet âgé. Quelles différences de prise en charge en pratique ? Volume 21, numéro 2, Juin 2023

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

Tableaux


Auteurs
1 Service de psychiatrie de l’adulte et du sujet âgé, DMU psychiatrie et addictologie, hôpital Corentin-Celton, Issy-les-Moulineaux
2 Université Paris Cité, Paris
3 Inserm 1266, institut de psychiatrie et neurosciences de Paris (IPNP), Paris
4 Service de psychiatrie de l’adulte, DMU psychiatrie et addictologie, hôpital Hôtel-Dieu, Paris
* Correspondance : G. Le Bivic

Contexte. Cette étude s’intéresse à la perception de la dépression par les praticiens, ainsi que de leur pratique clinique en fonction de l’âge du patient. Matériel et méthodes.Un questionnaire en ligne a été complété par 102 médecins. Après randomisation, les répondants étaient interrogés sur un cas fictif d’une patiente présentant une dépression caractérisée, âgée soit de 40 ans, soit de 70 ans. Ont été évalués : l’intensité perçue de la dépression, le risque suicidaire perçu, la prescription d’un bilan biologique, d’une imagerie cérébrale, et le choix du traitement médicamenteux. Résultats. Les résultats indiquent l’absence de différence significative en termes de perception de l’intensité dépressive perçue et du risque suicidaire. La prescription du bilan biologique est systématique dans les deux groupes. On observe en revanche une différence significative en termes de prescription d’imagerie cérébrale (71 % si 70 ans versus 43 % si 40 ans), d’antidépresseur tétracyclique (33 % si 70 ans versus 2 % si 40 ans) et d’autres traitements psychotropes hors antidépresseurs (69 % si 70 ans versus 85 % si 40 ans). Conclusion. Les différences observées pourraient illustrer un écart partiel entre la pratique clinique et les recommandations de bonnes pratiques pour le sujet âgé, reflétant la nécessité d’une meilleure diffusion des recommandations de bonnes pratiques et d’un renforcement de la recherche pour cette population de fréquence croissante.