JLE

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Causes des erreurs médicamenteuses à l’administration chez la personne âgée : une revue de la littérature Volume 21, numéro 2, Juin 2023

Illustrations


  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Pôle pharmaceutique, centre hospitalier Pays Charolais Brionnais, Paray-le-Monial, France
2 Pôle pharmaceutique, centre hospitalier universitaire, Besançon, France
3 Équipe « Éthique et progrès médical », centre CIC, service de gériatrie, centre hospitalier universitaire de Besançon, France
4 Inserm, EFS BFC, UMR1098, université de Bourgogne, pôle pharmaceutique, centre hospitalier universitaire de Besançon, France
* Correspondance : A.L. Clairet

La population âgée est particulièrement à risque d’erreurs d’administration des médicaments. Afin de les prévenir, il est nécessaire d’identifier et de comprendre les causes des erreurs médicamenteuses à l’administration (EMA). Une revue de la littérature selon la méthode Prisma a été réalisée. Parmi 2 798 articles, 15 articles ont été inclus dans la revue de la littérature. Les causes identifiées ont été réparties en quatre catégories : les causes liées au patient, liées directement aux médicaments, liées aux professionnels de santé et celles liées à l’organisation, au travail en équipe et à l’environnement. Les causes retrouvées sont diverses et variées (n = 56). Les plus nombreuses sont liées au patient suite à des troubles physiques et cognitifs. Peu d’études des causes basées sur des données empiriques ont été réalisées sur ce sujet précis. La majorité des études se déroulent dans un établissement de santé et en institution, ce travail ne permet pas de faire un état des lieux de tous les facteurs de risque d’EMA, notamment chez la personne âgée indépendante dans l’administration de ses médicaments en ambulatoire. Pour étudier cette thématique, il faudrait réaliser une revue de la littérature complémentaire sur les causes de non-observance chez la personne âgée.