John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Validation de la démarche d’intégration du système de management de la sécurité des denrées alimentaires dès la conception d’une industrie au Togo Volume 18, numéro 1, Janvier-Février 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6

Tableaux

Auteurs
1 Université de Lomé
École supérieure d’agronomie
Département de génie rural et machinisme agricole
01 BP 1515
Lomé 01
Togo
2 Équipe de recherche sur la mécanisation agricole et le génie des procédés (ERMAP)
01 BP 1515 ESA/UL
Lomé 01
Togo
* Tirés à part

La qualité des denrées provenant des petites et moyennes industries alimentaires (PMIA) puis la protection de l’environnement et de la santé des consommateurs – facteurs de compétitivité sur les marchés intérieurs et surtout extérieurs – ne sont pas souvent garanties au Togo. Plusieurs PMIA installées comportent des non-conformités qui exigent le changement de site et/ou la reconception, dont le coût n’incite pas les entreprises à obtenir la certification ISO 22000. Pour prévenir cette situation, au regard des prérequis du système de management de la sécurité des denrées alimentaires (SMSDA), des normes ISO 14001 et ISO 22000, des enquêtes ont été effectuées dans quatre PMIA et dans trois entreprises qui produisent leurs matières premières (deux entreprises de services et organisation de producteurs [ESOP]-riz et une ESOP-soja). Ce travail a permis de proposer une première démarche en huit étapes, intégrant le SMSDA dès la conception d’une PMIA. La validation de cette démarche a été réalisée sur le projet de création d’une ESOP-viande, une entreprise d’embouche, d’abattage-découpe et de commercialisation de viande d’ovin et de caprin. Les résultats d’une enquête auprès de 78 éleveurs montrent que tous les élevages sont non conformes aux normes d’isolement, de logement, de bonnes pratiques d’alimentation, d’abreuvement et de soins de santé. L’abattoir en construction ne respecte pas la planification technique requise et le parc de regroupement est en pleine ville non isolé des habitations et doit, par conséquent, être délocalisé. La combinaison de la synthèse bibliographique et des résultats des travaux de recherche sur le terrain a abouti à une démarche améliorée d’intégration du SMSDA, qui permet à toute PMIA de se conformer dès sa conception aux prérequis de la norme ISO 22000.