John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Stress oxydatif des poussières métalliques du complexe sidérurgique d’Annaba (Nord-Est algérien) chez l’escargot Helix aspersa Volume 11, numéro 3, Mai-Juin 2012

Auteurs
Université Badji Mokhtar Laboratoire de toxicologie cellulaire BP 12 Annaba 23000 Algérie

Cette étude a pour objectif l’évaluation de l’impact des effets des poussières métalliques recueillies au niveau du complexe sidérurgique d’El-Hadjar (Algérie) chez l’escargot Helix aspersa, organisme bioaccumulateur et bio-indicateur de pollution. Il s’agit d’une étude de toxicité subaigüe (7 jours) par la voie d’absorption digestive. Le stress oxydant est évalué par la mesure des activités antioxydantes non enzymatiques (GSH), les activités antioxydantes enzymatiques (GST, catalase), et la peroxydation lipidique est évaluée par la mesure du malondialdéhyde (MDA), un biomarqueur des changements structuraux des membranes biologiques. Les résultats concernant les biomarqueurs mesurés mettent en évidence, chez les escargots exposés à une concentration de 1 500 μg de poussières métalliques/g d’alimentation, par rapport aux témoins, une augmentation significative du taux de GSH de 144 % au niveau de l’hépatopancréas et de 49,90 % au niveau du rein, une diminution significative de la GST de 88,75 % au niveau de l’hépatopancréas et de 77,78 % au niveau du rein, une diminution significative de l’activité catalase de 73,53 % au niveau de l’hépatopancréas et de 90,73 % au niveau du rein, et une diminution significative de l’activité anticholinestérase (AChE) de 97,25 % au niveau de la tête des escargots (système nerveux central). Par ailleurs, l’exposition d’ Helix aspersa aux poussières métalliques induit une peroxydation lipidique avec une augmentation significative de libération de MDA, chez les escargots exposés par rapport aux témoins, de 94,77 % au niveau de l’hépatopancréas et de 81,30 % au niveau du rein.