John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Quelle protection pour les captages d’eau destinée à la consommation humaine implantés en zone karstique ? Volume 9, numéro 1, Janvier-Février 2010

Auteurs
École des hautes études en santé publique (EHESP) Département EST Avenue du professeur Léon Bernard 35043 Rennes cedex, Direction départementale des Affaires sociales des Pyrénées Atlantiques (DDASS) Cité administrativeBoulevard Tourasse 64026 Pau cedexFrance, UFR Sciences et techniques Laboratoire de Chrono-Environnement16, route de Gray25030 Besançon cedexFrance

Un retard dans l’instauration des périmètres de protection, obligatoire en France pour tous les captages d’eau destinée à la consommation humaine, est constaté dans les départements exploitant des eaux issues de secteurs karstiques. La complexité de la circulation des eaux et surtout l’existence de vitesses de circulation très élevées selon les drains présents dans ces aquifères rendent difficile la délimitation des périmètres de protection. Par ailleurs, ces derniers n’ont que peu ou pas d’effet sur les épisodes de turbidité et les contaminations microbiologiques qui peuvent affecter ces eaux. Avant même de délimiter les périmètres, il importe donc de définir des outils de gestion ou un traitement de l’eau permettant de respecter en permanence les limites de qualité, dont celle de turbidité, pour l’eau distribuée. L’extension du périmètre de protection rapprochée doit offrir un délai de réaction vis-à-vis de l’arrivée des pollutions. Une extension longitudinale de ce périmètre correspondant à un temps de transfert de deux heures pour les vitesses les plus élevées connues pour le système considéré, est proposée. Le périmètre de protection rapprochée peut être complété par des périmètres satellites autour des zones d’engouffrement des eaux de ruissellement Le secteur du bassin d’alimentation non compris dans le périmètre de protection rapprochée peut être érigé en périmètre de protection éloignée. Dans ce périmètre qui correspond à une zone de vigilance, des mesures d’aménagement du territoire adaptées au contexte karstique seront appliquées.