John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Neurotoxicité du méthylmercure au cours du développement : elle peut passer par des mécanismes épigénétiques Volume 19, numéro 4, Juillet-Août 2020

Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Culbreth M, Aschner M. Methylmercury epigenetics. Toxics 2019 ; 7 : 56. Doi : 10.3390/toxics7040056

 

Cette revue de la littérature décrit les mécanismes de neurotoxicité développementale du méthylmercure. Les résultats des études in vitro et in vivo, comme ceux des études épidémiologiques, montrent des modifications épigénétiques induites, c’est-à-dire des modifications héréditaires de l’expression des gènes, sans mutation sur l’ADN.