John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Influence de l’exposition in utero aux organochlorés et perfluorés sur le risque de petit poids de naissance : analyse poolée de sept cohortes européennes Volume 18, numéro 1, Janvier-Février 2019

Illustrations

Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Govarts E, Iszatt N, Trnovec T, et al. Prenatal exposure to endocrine disrupting chemicals and risk of being born small for gestational age: pooled analysis of seven European birth cohorts. Environ Int 2018 ; 115 : 267-78. doi : 10.1016/j.envint.2018.03.0117

 

Les données de sept cohortes de naissances européennes ont été rassemblées pour accroître la puissance de cette étude du lien entre l’exposition prénatale à des perturbateurs endocriniens et la petitesse pour l’âge gestationnel. Elle met en évidence des effets modificateurs du sexe du fœtus et du tabagisme maternel, les mécanismes biologiques sous-jacents restant à établir.