John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Désavantages locaux et santé : construction d’indices pour l’analyse des inégalités sociales et territoriales de santé en France et leurs évolutions Volume 10, numéro 3, Mai-Juin 2011

Auteurs
Inserm-CépiDc Hôpital de Bicêtre 80, rue du Général Leclerc Bâtiment La Force porte 58 94270 Le Kremlin-Bicêtre cedex, Université Paris-Ouest - Nanterre-la-Défense Espace santé et territoires (LEST) EA 3983, Irdes (Institut de recherche et documentation en économie de la santé), École des hautes études en santé publique (EHESP), Unité de recherche épidémiologique en santé périnatale et santé des femmes Inserm U953, Unité d’épidémiologie nutritionnelle (Inserm U557/Inra U1125/Cnam/Universite Paris 13/ CRNH IdF) UREN), Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), Université de Paris-Est Créteil Institut d’Urbanisme de Paris Lab-Urba Créteil France

L’analyse des inégalités face à la santé, après avoir longtemps mis l’accent sur les situations sociales, économiques et culturelles de chaque individu, insiste aujourd’hui sur la nécessaire prise en compte des contextes sociaux, environnementaux et politiques dans lesquels évoluent ces individus. Ces analyses passent par la construction d’indicateurs permettant de repérer des situations locales en faveur ou en défaveur de l’état de santé d’un individu ou de la population dans son ensemble. Ces indicateurs synthétiques, outre leur intérêt pour la surveillance des inégalités face à la santé et l’analyse des déterminants associés à ces inégalités, peuvent également constituer des outils d’aide à la décision en matière d’allocations de ressources et de politiques ciblées de prévention ou de prise en charge de certaines populations. Largement utilisé dans les études anglo-saxonnes depuis la fin des années 1980, leur universalité et la pertinence de leurs composantes sont toutefois aujourd’hui discutées. Il n’existe pas à ce jour d’indicateur localisé faisant consensus et suffisamment standardisé pour permettre des comparaisons entre les différentes études menées dans le champ des inégalités face à la santé. L’objectif de ce projet, regroupant différentes équipes de recherche travaillant sur l’influence du contexte de résidence dans le domaine sanitaire, est de chercher à dégager un consensus concernant la définition, la construction et les conditions d’utilisation d’indicateurs localisés de désavantage en lien avec les inégalités de santé en France. On s’interrogera également sur la capacité de tels indicateurs à rendre compte des vulnérabilités sanitaires en cours ou à venir, et sur leur potentiel d’utilisation dans la gestion des ressources sanitaires.