John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Conséquences des conditions météorologiques sur l’issue de la grossesse : revue de la littérature Volume 10, numéro 2, Mars-Avril 2011

Auteurs
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines UFR de Médecine Paris-Ile-de-France-Ouest UPRES EA 2506 Hôpital Ambroise Paré 9, avenue Charles de Gaulle 92100 Boulogne France, Hôpital Ambroise Paré Unité de Recherche Clinique Paris-Ouest (AP-HP) 9, avenue Charles de Gaulle 92100 Boulogne France, CH Poissy-St-Germain Département d’obstétrique Rue du Champ Gaillard 78303 Poissy cedex France

L’objectif de cet article est de faire la synthèse des principales études sur l’influence des conditions météorologiques sur les issues de la grossesse. La sélection des articles, réalisée à partir de la base Medline ® pour la période 1980-2010, a porté sur la conception, la prématurité, le retard de croissance et la pré-éclampsie. Cent trente-quatre articles ont été revus. La plupart des études font état d’une saisonnalité des naissances, du taux de prématurité, des poids de naissance et de la pré-éclampsie. Ces variations sont hétérogènes en amplitude et en périodicité selon les pays. Trois mécanismes sont évoqués : la latitude et l’ensoleillement, le climat et la température, et enfin les ressources alimentaires. Mais chaque étude privilégie un mécanisme différent. Les divergences de conclusions des études peuvent s’expliquer par l’intrication des conditions environnementales, par le contexte culturel et socio-économique, et enfin par les méthodes mises en œuvre : définitions des issues de la grossesse, méthodes de mesure de l’environnement, facteurs de confusion considérés, plan expérimental, modélisation statistique. La diversité des approches rend la synthèse difficile, mais celle-ci pourrait résulter d’une amélioration des méthodes. Une meilleure compréhension de l’influence des facteurs environnementaux pourrait, par une prévention plus efficace, contribuer à réduire les problèmes de développement fœtal susceptibles d’avoir des conséquences sur le long terme.