John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

Améliorations de la démarche d’évaluation des risques sanitaires : contribution de la section « Méthodologie d’évaluation des risques sanitaires » de la SFSE Volume 10, numéro 2, Mars-Avril 2011

Auteurs
EHESP Avenue du Professeur Léon-Bernard CS 74312 35043 Rennes cedex France, IRSET Inserm U625 Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu 263, av. du Gal Leclerc Bâtiment 13 35042 Rennes, France
  • Mots-clés : évaluation des risques sanitaires, environnement, santé environnementale, santé publique
  • DOI : 10.1684/ers.2011.0435
  • Page(s) : 142-6
  • Année de parution : 2011

L’évaluation des risques sanitaires est fréquemment utilisée en France dans les processus de décision en santé environnementale. La section « Méthodologie d’évaluation des risques sanitaires » de la Société française de santé environnement (SFSE) s’est donnée pour objectif de proposer des éléments de réflexion et des outils méthodologiques en vue d’améliorer l’utilité et les pratiques de l’évaluation des risques sanitaires. Un premier objectif opérationnel est l’inventaire des améliorations possibles à court, moyen et long termes à apporter à la démarche et à son utilisation. Ce travail s’est fondé, d’une part, sur la pratique et l’expertise des membres de la section, et, d’autre part, sur une lecture critique du rapport «  Science and Decisions: Advancing Risk Assessment » publié en 2009 par le National Research Council et portant également sur les évolutions de la démarche. Dans cet article, la section restitue les conclusions de cet inventaire critique et propose un certain nombre d’améliorations en termes d’indications et d’utilisations de l’évaluation des risques sanitaires pour chacune des quatre étapes : identification des dangers et relation dose-réponse ; évaluation de l’exposition ; caractérisation des risques ; et interprétation des résultats. Certaines recommandations peuvent être mises en œuvre immédiatement ; d’autres, en préalable à leur mise en œuvre, nécessitent un consensus ou encore de la recherche car les connaissances manquent. En conclusion, la section insiste sur le fait que l’évaluation des risques sanitaires doit être comprise comme une aide à la décision en situation d’incertitude ; l’articulation entre le contexte décisionnel et l’évaluation, sa méthodologie et les résultats attendus est donc primordiale.