JLE

Epilepsies

MENU

Interactions au cours des crises partielles du lobe temporal Volume 13, numéro 2, Avril - Mai - Juin 2001

Auteurs
Laboratoire d’épileptologie, Service de neurochirurgie, Centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis 75014 Paris, France.

L’EEG-vidéo s’impose comme une technique indispensable dans l’évaluation pré-chirurgicale des épilepsies partielles. Elle ne saurait néanmoins se substituer à l’observation et à l’examen actifs d’une crise qui permettent, par l’apport d’informations capitales inaccessibles à la seule caméra, l’établissement de corrélations électro-cliniques rigoureuses. L’intérêt d’une intervention directe est montré lors de l’enregistrement des crises temporales. Elle repose essentiellement sur la recherche cohérente de signes révélateurs (subjectifs et objectifs) et de déficits éventuels au cours des phases intercritiques, percritiques et postcritiques.