JLE

Epilepsies

MENU

Epilepsie et troubles des apprentissages Volume 13, numéro 2, Avril - Mai - Juin 2001

Auteur
Rééducation neurologique infantile, Hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre Cedex, France.

L’indication, dans certaines épilepsies de l’enfant, de choisir comme critères d’efficacité non seulement les crises épileptiques mais aussi les paroxysmes intercritiques est réelle dans des situations cliniques bien choisies comme les aphasies acquises avec épilepsies et les épilepsies avec pointes-ondes continues dans le sommeil avec déficit cognitif acquis. Même si l’explication pathogénique reste mystérieuse, l’intérêt en pratique clinique de ces connaissances est fondamental dans ces pathologies sévères. Une meilleure connaissance des stratégies thérapeutiques s’impose, de même qu’une évaluation la plus rigoureuse possible des effets éventuellement bénéfiques des médicaments et, enfin, l’adjonction systématique à ces essais thérapeutiques d’un programme précis de réhabilitation.