JLE

European Journal of Dermatology

MENU

Impact de la grossesse sur le psoriasis Volume 30, supplément 1, October 2020

Tableaux

Auteur
CEReSS-EA3279, Centre d’études et de recherches sur les services de santé et la qualité de vie, Aix Marseille Université, service de dermatologie, CHU de la Timone, APHM, 13385, Marseille, France
* Tirés à part

On observe au cours de la grossesse une amélioration spontanée de diverses maladies inflammatoires, y compris le psoriasis pour la majorité des parturientes. Les changements hormonaux durant cette période peuvent jouer un rôle dans l’amélioration du psoriasis en induisant un état de tolérance immunitaire transitoire, en favorisant une réponse de type T helper 2 (Th2), et en réduisant les phénomènes inflammatoires associés au psoriasis. Ce serait plus le ratio œstrogènes/progestérone que les valeurs relatives respectives des taux d’hormones circulantes elles-mêmes qui pourrait favoriser l’amélioration du psoriasis. Il y a un risque de rebond du psoriasis dans les premiers mois du post-partum. L’allaitement semble avoir moins d’influence sur l’histoire naturelle des lésions cutanées.